Cadres en Bretagne
04
NOV
2016

Vendée Globe : vitrine du savoir-faire breton

Posted By :
Comments : 0

Le 6 novembre 2016, près de 30 skippers s’élanceront pour la course mythique du Vendée Globe ! Un événement qui ne manque pas d’agiter une foule de spectateurs mais aussi tout le tissu économique breton, tourné vers la mer et fortement impliqué dans l’équipement des voiliers.

Vendee-Globe

La performance des entreprises bretonnes

Si la Bretagne n’héberge pas le départ du Vendée Globe, 8 skippers bretons prendront le large pour cette course en solitaire, sans escale et sans assistance. Dans ce challenge à toute épreuve, tous les marins ont su trouver dans les entreprises bretonnes, l’innovation et la performance nécessaires à la bonne préparation de « l’Everest de la mer ». De par leurs riches traditions maritimes, nombre d’entreprises bretonnes imaginent et produisent les principaux équipements de la course. La voilerie, la sécurité, le textile ou encore l’alimentation sont la filière d’excellence bretonne pour les courses au large. Au niveau de la sécurité, la PME Plastimo de Lorient équipe plus de 15 bateaux en radeau, gilet de sauvetage, signalisation ou encore fusées de détresse. « Notre matériel doit être infaillible. Le skipper est seul en mer, on n’a pas le droit à l’erreur », insiste Cathy Millien de Plastimo. Pour les pantalons de compétition et les cirés, c’est l’entreprise Guy Cotten à Trégnunc qui équipe 6 skippers, notamment avec des combinaisons de survie permettant d’affronter les pires conditions.

L’innovation Made In Bretagne

Si la course inspire le réalisateur du film « En solitaire » avec Guillaume Canet et François Cluzet, ce sont bien les marins et leurs bateaux qui sont les stars de cette aventure sportive et humaine. La moitié de la flotte du Vendée Globe a choisi NKE marine electronics dans le Morbihan, pour fournir la technologie sur le bateau, pilotes automatiques et capteurs de vent. Quant à la nourriture sur le bateau, presque tous les skippers mangeront grâce à Lyophilise and co (basée à Lorient) pendant les 90 jours De nombreuses années de recherche et développement sont nécessaires pour toujours être à la pointe. Dans le domaine de la sécurité, Compas de Route reconnaît que  « Le Vendée Globe ne nous fait pas vivre. Mais pour avoir un retour sur notre matériel, c’est inouï. Les skippers le testent dans des conditions extrêmes ». L’innovation paye également pour la société Ino-Rope à Concarneau qui équipe un tiers des monocoques avec des poulies et cordages innovants, en fibre synthétique. L’entreprise s’appuie sur la recherche et le développement pour commercialiser ses produits dans l’offshore, le BTP, la domotique, la robotique et le maritime. Et les compétences Made In Bretagne ne s’arrêtent pas là ! Les 3 sociétés bretonnes North sails (Vannes), Incidence Brest et All purpose (Carnac) peuvent se targuer de concevoir quasiment toutes les voiles des monocoques du Vendée Globe.

Des relations publiques au crowdfunding

Véritable vecteur pour la communication des entreprises participantes et des sponsors, la plus célèbre des courses en solitaire favorise également les relations publiques avec les clients et fournisseurs, ainsi que la réputation des institutions. De nombreux événements sont organisés en parallèle du lancement du Vendée Globe. Les responsables clients, les dirigeants, les commerciaux prennent appui sur cette journée pour proposer des rencontres à leurs clients. Les plus grandes institutions, mairies et régions imaginent des sorties VIP au plus près des skippers, des moments inédits de mise en situation sur le bateau pour valoriser leurs invités et leur marque employeur. Des compétences en vente et communication sont indispensables pour cet événement devenu emblématique et commercial. Même le navigateur du Finistère Jean Le Cam a dû innover pour participer à son 4ème Vendée Globe. Il lance en mai dernier une campagne de crowdfunding pour récolter les 360 000 euros manquant à son budget de 1,8 million d’euros nécessaires. Grâce aux passionnés de la voile, Jean Le Cam s’élancera à bord du bateau portant le message de Finistère Mer Vent – Ensemble pour l’Innovation.