Cadres en Bretagne
26
JUIL
2018

Vacances de freelances : comment obtenir des CP et bien en profiter ?

Posted By :
Comments : 0

Alors que les salariés dégainent leurs congés payés entre juillet et août, les freelances, eux, sont en plein tourment. Congés or not congés ? Mission en cours, disponibilité pour son client, gouffre financier … mais comment profiter de l’été quand on est indépendant ? Astuces.

Vacances-freelances

✋ Oser dire oui aux pauses !

Tous les travailleurs indépendants en ont fait l’amère expérience, l’été est une période pleine d’incertitudes. Alors comment se donner le droit d’être en vacances ? Voici 3 raisons implacables pour enfin oser prendre quelques jours pour soi ! D’abord, tradition oblige, en été l’activité économique est au ralenti. La vôtre n’y échappe pas, vos interlocuteurs seront certainement injoignables donc calez votre période de repos en même temps. Les compteurs remis à zéro, vous serez fin prêt pour la rentrée ! Vous êtes votre propre ressource au sein de votre activité, alors ménagez-vous, prenez du recul et du temps pour l’innovation. Cette période est également idéale pour faire un break en même temps que vos proches, n’oubliez pas que l’équilibre entre vie professionnelle et personnelle est la clé de la réussite. A vos différentes peurs d’être submergé de travail au retour, nous répondons « anticipation ». Prévenez vos clients de vos dates de congés, terminez vos missions, anticipez les imprévus et communiquez un numéro d’urgence, octroyez-vous quelques moments pour checker vos mails… Vos obligations professionnelles remplies sans mettre en péril votre activité, il est temps de profiter pleinement de vos vacances d’été, car oui, les pauses font partie intégrante de la réussite d’une activité.

 

Bougez tout en étant payé…

Tous les voyants sont au vert, vous avez enfin pris la décision de décrocher du travail ! Oui, mais comment payer vos vacances ? Même si vous optez pour des vacances simples aux coûts raisonnables, il est essentiel pour un consultant indépendant d’anticiper la partie financière. Pour continuer de répondre à des contrats tout en profitant de votre lieu de villégiature, avez-vous pensé à une permanence ? En vous associant avec un confrère, vous répondez aux clients de l’autre lors des urgences et inversement lorsque c’est votre tour de partir. Mieux encore, soyez indépendant et cumulez des congés payés, comme le font 70 000 personnes en France. Ces chanceux indépendants qui n’ont pas à se battre avec leurs collègues pour obtenir la semaine de leur choix, ce sont les salariés portés. Avec l’accompagnement d’une société de portage, obtenez le statut d’indépendant et de salarié et cumulez 5 semaines de congés payés par an. Les consultants et formateurs qui font le choix du portage salarial, en CDD ou CDI, accèdent quand ils le souhaitent à leurs CP où sont rémunérés sous forme d’indemnité compensatrice à la fin du contrat de travail. Et comme si les avantages ne suffisaient pas, cette société de portage gère vos formalités administratives : paiements, virements, relances clients … Découvrez sans tarder la société de portage la société de portage la plus proche de chez vous en Bretagne !

Définissez vos règles de travail…

Selon votre personnalité, vous aurez envie de couper complètement ou de garder un œil sur votre activité. Allez-vous profiter à 50, 70 ou 100% de vos vacances ? Pour les freelances hyperactifs qui emportent du travail avec eux, n’oubliez pas votre kit de voyage indispensable : passeport, un ordinateur et de la wifi. La discipline sera votre maître-mot, pensez aussi à votre temps de vol ou aux décalages horaires si vous devez joindre vos clients pour une mission en cours. Pour les indépendants cérébraux, assurez un suivi régulier de prospection, de veille concurrentielle et prenez du recul sur votre activité. Pour les workers en recherche d’apprentissage, inscrivez-vous aux meetups du mois d’août en Bretagne.  Au programme, du personnal branding, des mouvements anti-stress et une expérience de réseautage en anglais.

⛵ Et reprenez en douceur !

Généralement, les vacances d’un indépendant sont courtes, mais comment se remettre de ce break bien mérité ? Vous avez certainement peur d’être surchargé en rentrant, des centaines de mails en attente, des trous dans la trésorerie… Chaque chose en son temps. Vous allez rattraper ce retard progressivement. Cette reprise est aussi l’occasion inespérée de remettre les compteurs à zéro et les idées à plat. Faîtes le point sur votre organisation, votre méthodologie au travail, les outils sur lesquels vous pourriez vous former pour être plus efficace dans l’exercice de votre activité. Vos envies de travailler à l’étranger se sont peut-être révélées…  Votre foi en l’autoentrepreneuriat ou en création d’entreprise s’est égrainée au passage ? Il est toujours temps d’évaluer le dispositif du portage salarial, qui vous permet de déléguer les tâches administratives et de facturation pour vous concentrer sur ces points essentiels : effectuer des missions et prospecter.