Cadres en Bretagne
03
JUIL
2017

Nouvelles lignes TGV : la Bretagne désormais aux portes de Paris

Posted By :
Comments : 0

Dès le début du mois de juillet, la Bretagne se rapproche de la capitale avec Rennes-Paris en 1h27 et Brest-Paris en 3h13. Ces nouvelles lignes à grande vitesse très attendues devraient avoir un impact positif sur l’économie régionale ainsi que sur la proximité économique de la Bretagne avec les marchés européens.

LGV-Bretagne

Sortir de l’enclave géographique

Reconnue pour son tourisme, ses terres agricoles et son économie maritime, la Bretagne a toujours souffert d’un écartement lié à sa position périphérique en France. Grâce à la ligne à Grande Vitesse, les Bretons bénéficieront désormais d’un meilleur niveau d’accessibilité et pourront ainsi continuer à développer leur économie au même niveau que d’autres régions Françaises. Les retombées économiques se font d’ailleurs déjà sentir puisque le chantier a généré près de 500 millions d’euros de travaux confiés aux PME locales (ligériennes et bretonnes). 

Multiplier les territoires desservis, 2x plus vite !

Tous les territoires Bretons devraient profiter de la mise en service de la ligne à grande vitesse et gagneront ainsi de 25 minutes à 1 heure de temps de trajet !  Mais ces gains de temps ne sont pas exclusivement liés aux nouvelles lignes. En effet, les pôles d’échanges multimodaux sur les principales gares et les horaires ont également été renouvelés pour harmoniser les changements. Cela signifie que même les villes de taille moyenne bénéficieront des avantages de la LGV (20% de trains en plus, des arrêts en gare plus fréquents).

 

Gain-de-temps

Un boost économique attendu par les entreprises

Déjà mises en lumière par la campagne d’attraction #passezalouest en mars dernier, les entreprises Bretonnes se félicitent de cette LGV et espèrent même un Paris-Brest en moins de 3h d’ici quelques années.  Pour les acteurs économiques de la région, les récents aménagements devraient par exemple permettre aux voyageurs Bretons de participer aux réunions matinales en Île de France. Fini donc les nuits d’hôtel et les déplacements la veille ! Dans l’autre sens, les entreprises pourront inviter leurs clients et partenaires parisiens et étrangers à venir découvrir leur siège social, site de production ou sites touristiques !

TGV-Passez-a-louestMais la LGV n’aura pas qu’un simple impact sur les entreprises. Les étudiants, consultants, cadres et startupers devraient aussi être attirés par les différentes villes et opportunités qu’offre la Bretagne ! Les campus universitaires et centres de formation devraient ainsi voir leur taux de fréquentation augmenter.

Autre tournant majeur pour l’économie Bretonne, le fret ferroviaire ! Ce dernier devrait enfin se développer et booster le secteur agroalimentaire encore trop centré sur l’économie routière.  La SNCF doit néanmoins mener un travail de fond avec tous les acteurs pour proposer de nouveaux services liés à cette LGV mais également des solutions efficaces pour les entreprises qui souhaitent développer leur activité au travers du ferroviaire.