Cadres en Bretagne
22
MAR
2019

Grand débat national : Propositions des chefs d’entreprises bretons

Posted By :
Comments : 0

Dans le cadre du Grand débat national souhaité par le Président de la République, tous les français sont invités à remonter leurs réflexions et propositions au Gouvernement.

Debat

CCI France a ouvert le 24 janvier 2019 une plateforme numérique afin de recueillir les propositions des chefs d’entreprise. Grâce à cet outil, les CCI de Bretagne en ont reçu plus de 500 sur trois thématiques : fiscalité et dépenses et action publique, organisation de l’Etat et des collectivités publiques, transition écologique. Découvrez les 4 messages principaux résultants de ce Grand Débat.

Une diminution du coût du travail  

Pour les dirigeants bretons, il y a urgence à réduire le coût du travail qui freine leur compétitivité et à uniformiser les règles liées au droit du travail à l’échelle européenne. Ils proposent pour y parvenir, de réduire notamment le coût des charges et de simplifier les démarches administratives. Un besoin d’ajustement des formations aux besoins des entreprises a également été remonté.

Harmonisation européenne de la fiscalité

Sur ce sujet primordial pour les chefs d’entreprise, ils proposent une nouvelle approche des finances publiques. Cela passerait par une harmonisation des régimes fiscaux, quelque soit le statut de l’entreprise pour une même activité. Ils entendent aussi une fiscalité revue à l’échelon européen ou international concernant les grands groupes.

Une meilleure répartition des missions de l’Etat

Parmi les messages forts remontés lors de ce Grand Débat, un besoin de fonctionnement plus efficient de l’Etat et des collectivités publiques, notamment la suppression de redondances dans leurs missions. L’objectif serait faire correspondre la politique publique à un besoin qualifié. Cela se traduit selon les dirigeants qui se sont exprimés par réduire les strates administratives et échelons territoriaux.

Développement des nouvelles mobilités

Les entrepreneurs se sont exprimés favorablement au sujet de la mobilité du travail. Entre développement et pédagogie, les chefs d’entreprise bretons s’accordent à vouloir promouvoir et faciliter les modes de transports « écologiques » (co-voiturage, véhicules hybrides, vélo), les transports en commun, et développer le télétravail. L’évolution des comportements en entreprise est bien en marche et les dirigeants veulent aussi développer la rénovation énergétique des bâtiments et le choix des circuits courts.