Cadres en Bretagne
20
OCT
2017

Femmes de Bretagne : 3 idées pour asseoir leur place dans l’économie régionale

Posted By :
Comments : 0

La Bretagne possède un large panel de réseaux professionnels dédiés aux femmes. Solidaires, innovantes et puissantes, les entrepreneuses bretonnes font bouger l’économie de leur région !

Femmes-de-Bretagne

Etat des lieux de leurs fonctions

Incontestablement, vous avez entendu parler de ces réseaux féminins tels que Entreprendre au Féminin Bretagne, Femmes de Bretagne ou encore Force Femmes. Alors que leur nombre d’adhérentes explose, la représentation féminine dans les sphères dirigeantes reste faible. Parmi les modes d’accès aux fonctions de dirigeant(e) d’entreprise : 44% créent ou rachètent une entreprise, 22% bénéficient d’une transmission familiale et seulement 7% le deviennent par recrutement externe.

L’indépendance ou rien

Décisionnaires de leur choix de vie professionnelle, les bretonnes n’hésitent plus à se lancer dans le bain de l’entrepreneuriat ou du portage salarial. C’est d’ailleurs à l’occasion de la 6ème édition des trophées « Les Femmes de l’Economie » Grand Ouest, que Vanessa Vanderhaeghen, Directrice Régionale de Cadres en Mission Bretagne (société de portage salarial) a reçu le trophée de bronze dans la catégorie Femme Dirigeante.

Partenariats et réseaux

Si la place de la femme dans l’économie bretonne n’est plus à démonter, de nombreuses initiatives du réseau Femmes de Bretagne continuent de naître pour favoriser l’émergence de dirigeantes et de cadres féminins.

  • L’association (créée en 2014 et qui compte déjà 5 000 membres ) est désormais hébergée gratuitement à la Rennes School of Business (classée 35e meilleure école de commerce du monde par le quotidien économique Financial Times) où elle compte organiser des rencontres entre étudiantes et cheffes d’entreprises.
  • L’association Femmes de Bretagne  s’engage aussi aux côtés de Breizh Lab  et son concept innovant par lequel des entreprises mettent gratuitement à disposition des startups et/ou des porteurs de projets des espaces de travail, dans leurs bureaux, leurs laboratoires… le temps de s’installer, d’accélérer leur développement.
  • Lancement de « Bouge ta Boîte » pour réseauter et se développant en levant les freins de la confiance et du « parler argent ». Un type de réseau entre le BNI pour le côté business, Femmes de Bretagne pour la bienveillance, le CJD pour son approche microéconomique de l’entreprise et enfin la Jeune Chambre économique pour voir comment l’entreprise se développe sur son territoire.